Contactez-nous

Partagez cette page sur

  • youtube
  • twitter
  • facebook

Accueil > Musique: Influences et apparitions

INFLUENCES ET APPARITIONS

Mardi 27 Novembre 2012

Occupy Wall-Street

Après avoir psalmodié des spoken-words pour les besoins d'un beau coffret intitulé Unearthing, sur des instrus développées par Mogwai, Zach Hill ou encore Mike Patton, Alan Moore revient vers la musique, remonté comme jamais, avec une protest song sous la barbe. L'iniative a pour but de soutenir le mouvement Occupy Wall Street et les Anonymous (qui lui doivent leur joli masque et à qui il doit de jolies royalties).

Coincïdant avec le 5 novembre et la Guy Fawkes Night (fête en hommage à l'attentat raté du 5 novembre 1605 d'un groupe de catholiques visant le roi protestant anglais au début du XVIIième ) qui verra le mouvement des Anonymous rejouer la scène finale de V pour Vendetta, The Decline of English Murder se présente sous la forme d'une ballade folk téléchargeable ici, où le vieux sorcier de Northampton harangue banques et gouvernements d'une voix grave qui ressemble au Johnny Cash en fin de vie des années Rick Rubin.

Bien qu'accompagné d'une démarche qui sent bon la pièce collector (ceux qui ont téléchargé la chanson ont une chance de gagner un masque V pour Vendetta dédicacée par le maître lui-même), l'initiative souligne une fois de plus le lien tangible de l'auteur avec le mouvement, qu'il avait déjà défendu contre Frank Miller, autre grand nom du neuxième art, et qui avait qualifié les occupants "de branleurs, de voleurs, et de violeurs." A l'époque, Alan Moore avait ouvert bien grand sa gueule, sauf qu'aujourd'hui, il le fait en chanson. Ah et j'ai failli oublié, mais il semblerait que le veil homme ait réalisé un film étrange. On n'arrête plus les vieux.

Unearthing

On sait bien qu'Alan Moore (, , ), grand sorcier et sourcier des comics américains a de grands, très grands fans (il ne faut pas chercher très loin). Et si vous en êtes, vous avez peut-être déjà réservé vos places pour le voir, au Old Vic Tunnel à Londres (salle de spectacle situé sous la gare de Waterloo) où il se produira en live, les 29 et 30 juillet, avec les autres collaborateurs du projet Unearthing.

Ni bande dessinée ni roman, Unearthing est le dernier projet de Moore, qui allie lecture et musique et paraît ce mois-ci sous forme de coffret (Lex Records). Des extraits ont déjà circulé : on peut y entendre Alan Moore lire un récit adapté d'un essai biographique sur Steve Moore, autre grand nom des comics avec lequel il a collaboré, pendant que Crook&Flail - duo composé d'Andrew Broder et de Doseone - l'accompagne avec une musique plutôt occulte, voire carrément flippante.

Pitchfork signale que d'autres musiciens ont collaboré au projet (Mike Patton de Faith No More, Stuart Braithwaite de Mogwai, Justin Broadrick de Jesu, Zach Hill de Hella). Outre un cd, un vinyl, et le livret des textes lus par Moore, le coffret dans sa version Deluxe contient également un EP d'instrumentaux, un fac-similé de manuscrit et des photographies faites par Mitch Jenkins. L'ensemble devrait plaire aux adeptes du gourou Moore. Oui, ceux-là mêmes qui ont déjà ou iront de ce pas réserver leur place pour assister à la performance en direct live.

Alan et Occupy Wall-Street
Crook and Flail
The decline of english murder
Moore et Mike Patton