Une flashmob, comme son nom l'indique, rassemble des gens qui a priori ne se connaissent pas, et ce, le temps d'exécuter un scénario absurde avant qu'une rapide dispersion ne laisse les badauds, spectateurs malgré eux, pour le moins perplexes.

Pour y participer, il suffit de s'inscrire sur une mailing list du type de celle que propose le site :
  • parismobs.free.fr.




  •    Quelques jours avant que la flashmob n'ait lieu, un courriel prévient de la date de celle-ci afin que les participants puissent prendre leurs dispositions. Le jour J, un second courriel donne un lieu de rendez-vous et le numéro de teléphone de l'horloge parlante afin que les participants soient parfaitement synchrones.

    Sur place, un organisateur distribue des flyers énonçant les consignes de déroulement de la flashmob.
    Cette dernière se déroule ensuite dans un laps de temps très court, n'excédant pas les 10 minutes.
    Généralement, les applaudissements des participants eux-mêmes sonnent le glas de l'événement.

    Le Samedi 2 Octobre de 20h à 8h du matin, dans les locaux de l’IESA, au 5 Avenue de l’Opéra 75001 Paris.
    Une exposition pour et par les parisiens, dans le cadre de la nuit blanche, réalisée par J. Anisten, S. Bogréau et M. Groseil